C’est toi, c’est moi, c’est nous…

Actualités culturelles

Rencontre avec l'artiste Mariane Tremblay en coulisse de son exposition

  • Imprimer
  • Envoyer par courrier

12 mars 2019


Patrick Simard

© Patrick Simard

Dans les coulisses d’un montage au Centre d’exposition d’Amos en compagnie de

Mariane Tremblay – De l’impossibilité de disparaître

Amos, le 12 mars 2019 – Bien que l’exposition De l’impossibilité de disparaître de Mariane Tremblay ne prendra l’affiche que le 12 avril prochain au Centre d’exposition d’Amos; nous convions le public à une unique rencontre avec l’artiste le 28 mars. Dans les coulisses du montage de son exposition, l’artiste accueillera les visiteurs entre 14 h à 17 h et 19 h à 20 h.

De l'impossibilité de disparaître - Médiums mixtes

Habitée par la possibilité de remettre le sens des choses en perspective, l'exposition propose un dialogue entre la quête du merveilleux, les manifestations de la disparition, l’observation de phénomènes uniques et la beauté tragique. Par diverses stratégies, répondant à une esthétique de la rareté, l’artiste cherche à capter ou à provoquer le surnaturel dans l’ordinaire pour engager un processus de réenchantement. De l’impossibilité de disparaître est une affirmation contradictoire qui interroge l’immuabilité, voire l’absurdité de la vie : ultimement, tout a une fin, mais si rien ne se perd, rien ne se crée et tout se transforme, comment est-il possible de ne pas disparaître ?

C’est avec un grand plaisir que nous vous convions à rencontrer l’artiste Mariane Tremblay alors qu’elle met en place les derniers éléments de son exposition De l’impossibilité de disparaître le 28 mars en après-midi de 14 h à 17 h et en soirée de 19 h à 20 h. Venez prendre un petit café et une bouchée sucrée en sa compagnie. Une chance unique de rencontre avec l’artiste et du coup de voir les coulisses d’un montage d’exposition.

Bienvenue à tous!

-Détentrice d’un baccalauréat puis d’une maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec à Chicoutimi, Mariane Tremblay vit et travaille entre Saguenay et Alma. Ayant intégré diverses collections privées et publiques, son travail en arts visuels a été présenté dans des expositions individuelles, collectives et des événements à Montréal (Occurrence, Foire d’art contemporain de Saint-Lambert, Diagonale), à Québec (Université Laval, Folie-Culture), à Deschambault (Biennale internationale du lin de Portneuf), au Saguenay–Lac-St-Jean (Bang, Le Lobe, Centre SAGAMIE, TouTTouT, L’OEuvre de l’Autre, Centre national d’exposition, Séquence, C.I.E.L.) et en Colombie. En complément de sa pratique en atelier, elle collabore graphiquement ou en mots à des éditions variées.

L’exposition De l’impossibilité de disparaître sera présentée du 12 avril au 2 juin 2019 selon l’horaire suivant
Mardi de 9 h à 12 h et 13 h 30 à 17 h
Mercredi au vendredi, de 13 h 30 à 17 h et de 19 h à 21 h
Samedi et dimanche, de 13 h à 17 h.
Entrée libre

Le Centre d’exposition d’Amos bénéficie du soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec

-30-

Site Web

Télécharger le communiqué

Source

Marianne Trudel

Centre d'exposition d'Amos

exposition@amos.quebec


819-732-6070

Retour


Nouvelle précédente Nouvelle suivante
Tourisme Abitibi-Témiscamingue Conseil de la Culture de lAbitibi-Témiscamingue RNC Média
Conférence régionale des élus de l'Abitibi-Témiscamingue Tourisme Québec et Ministère de la Culture et des Communications