C’est toi, c’est moi, c’est nous…

Actualités culturelles

Moi, dans les ruines rouges du siècle, le spectacle d'une vie!

  • Imprimer
  • Envoyer par courrier

1 avril 2015


Conception graphique: Romain Fabre

© Conception graphique: Romain Fabre

Après une tournée qui l’aura menée dans plus de 25 villes au Québec et au Canada, la pièce MOI, DANS LES RUINES ROUGES DU SIÈCLE, reprend la route et s’arrête à Rouyn-Noranda, le mardi 21 avril prochain, à 20 h, à l’Agora des Arts. Cette magnifique pièce est inspirée de la vie du comédien Sasha Samar, un Montréalais d’origine ukrainienne. Produite par la compagnie Trois Tristes Tigres, MOI, DANS LES RUINES ROUGES DU SIÈCLE est écrite et mise en scène par Olivier Kemeird et met en vedette 5 excellent(e)s comédien(ne)s, dont Sasha Samar lui-même, entouré de Marilyn Castonguay, Geoffrey Gaquère, Robert Lalonde et Pascale Montpetit. La pièce fut lauréate du Prix de la critique 2012 de l’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) dans la catégorie Production Montréal. Elle passe par Rouyn-Noranda avant de visiter les gens de Sudbury, Trois-Rivières, Québec (Théâtre Périscope) et Montréal (Théâtre de Quat’Sous).

MOI, DANS LES RUINES ROUGES DU SIÈCLE fait le récit de la vie d’un jeune homme ukrainien qui tente de se reconstruire, dans une Union soviétique qui se désagrège progressivement. Sasha Samar incarne avec brio son propre rôle, celui d’un garçon élevé par son père, et qui cherche à devenir célèbre pour que sa mère le retrouve. L’acteur joue sa petite histoire, laquelle est superposée à la grande Histoire, celle de l’Union soviétique en profonde mutation. Entremêlée à la narration de la vie du personnage, se profile la description d’un monde qui s’est disloqué sous nos yeux il n’y a pas si longtemps : l’effondrement du système dans lequel le personnage vivait, l’effondrement d’une utopie, l’effondrement d’un siècle.

On est véritablement happé par l’originalité et la pertinence de cette pièce née d’une série de confessions de l’acteur Sasha Samar à l’auteur Olivier Kemeid. Et l’histoire de Samar n’est pas banale. L’auteur a été séduit par le destin atypique de son ami comédien et il lui a proposé d’en faire une pièce de théâtre, sorte de fiction autobiographique. Il en résulte une œuvre poignante, pleine de rires et de tourments si chers à l’âme russe, emplie d’une fureur de vivre qui, malgré tous les obstacles dressés, ne faiblit jamais.

Le texte, publié chez Leméac, traduit en anglais par Judith Miller et en russe par Sasha Samar, fait partie de la sélection finale du Prix littéraire Sony Labou Tansi des lycéens 2015, décerné à une pièce de théâtre issue de la francophonie. Il a été mis en nomination en 2014 au Prix du Gouverneur général du Canada, en compétition avec le texte de François Archambault, Tu te souviendras de moi, qui sera présenté à l’Agora des Arts en février 2016.

Critiques
- « Moi, dans les ruines rouges du siècle, dialogue culturel sensible et fécond, compte parmi les exemples les plus éloquents et intéressants de l’ouverture de notre dramaturgie à l’Autre. » Alexandre Cadieux, Le Devoir

- « Chaque vie est unique, mais toutes ne méritent pas d’être données en spectacle. Celle du comédien Sasha Samar, si. Sa trajectoire proprement romanesque est racontée d’une manière superbement touchante et drôle par Olivier Kemeid. » Alexandre Vigneault, La Presse

- « Il faut reconnaître qu’il y a des spectacles qui suscitent de grandes émotions. Des spectacles qui font vibrer plusieurs cordes à la fois. (…) Kemeid a donné naissance à une admirable fresque. (…) Dans son propre rôle, Samar bouleverse. » Christian Saint-Pierre, Revue Jeu

Crédits
Texte et mise en scène : Olivier Kemeid, Assistance à la mise en scène : Stéphanie Capistan-Lalonde
Idée originale : Sasha Samar et Olivier Kemeid
Distribution : Marilyn Castonguay, Geoffrey Gaquère, Robert Lalonde, Pascale Montpetit et Sasha Samar
Conception visuelle : Romain Fabre - Éclairages : Martin Labrecque
Conception sonore : Philippe Brault - Mouvement : Estelle Clareton

Mardi 21 avril 2015 20 h
32 $ régulier / 28 $ aîné / 18 $ étudiant / 25 $ abonné

INFORMATIONS
819 797-0800 OU WWW.AGORADESARTS.COM

BILLETS EN VENTE
Billetterie de l’Agora des Arts,
37, 7e Rue, bureau 100 à Rouyn-Noranda.
Du mardi au vendredi de 12 h 30 à 17 h

En ligne : www.agora.ticketacces.net

À la porte (si disponibles) : 170 avenue Murdoch,
(Ouverte 30 minutes avant la représentation

Site Web

Télécharger le communiqué

Source

Julie Goulet

Agora des Arts

communications@agoradesarts.com


819 797-0800 #4

Retour


Nouvelle précédente Nouvelle suivante
Tourisme Abitibi-Témiscamingue Conseil de la Culture de lAbitibi-Témiscamingue RNC Média
Conférence régionale des élus de l'Abitibi-Témiscamingue Tourisme Québec et Ministère de la Culture et des Communications