C’est toi, c’est moi, c’est nous…

Actualités culturelles

Le MA lance ses expositions d'été

  • Imprimer
  • Envoyer par courrier

23 juin 2017


Joanne Poitras

© Joanne Poitras

Rouyn-Noranda, le 22 juin 2017. Vendredi 30 juin 2017, le MA inaugurera ces quatre expositions d’été et procédera au lancement du cahier de Recherche amérindiennes Création orale et littérature. C’est sous le signe de l’été que ce lancement se fera avec Spécial bière et saucisses, halte-garderie créative et manœuvre de cuisson d’œuvres sur feu artisanal par Joanne Poitras.

Création orale et littérature
Le MA souligne la toute récente publication, dans la revue Recherches amérindiennes au Québec (Vol. 46, nos 2-3), des articles issus du colloque Paroles des Premiers Peuples: Création orale et littérature tenu à Rouyn-Noranda en septembre 2015 dans le cadre de l’exposition Dialogue Deux. Le dossier Création orale et littérature, sous la direction de Richard Lefebvre, ex-professeur de littérature au Cégep de l’Abitibi-Témiscmingue comporte les articles de trois auteurs de la région : l’auteure et artiste visuelle Virginia Pésémapéo-Bordeleau; le linguiste et chargé du cours de langue crie à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Kevin Brousseau; et Richard Lefebvre. Le dossier innove dans le milieu de la recherche littéraire québécoise et canadienne en bouleversant les idées convenues sur la culture orale et l’écriture des autochtones de l’Amérique du Nord. Des exemplaires du numéro seront disponibles à la boutique du Musée d’Art.

Autour du feu
À l’invitation du MA, Joanne Poitras orchestre une manœuvre : tout au cours de l’été, elle cuira en feu extérieur des figurines d’argile qui augmenteront au fur et à mesure le nombre présenté dans l’installation au musée. La cuisson artisanale en situation de contrôle approximatif créée des résultats aléatoires et beaucoup de fragments d’œuvres qui éclatent au feu, mais aussi colorés les figurines intactes de manière aussi aléatoires. Joanne Poitras vit et travaille à Rouyn-Noranda.

L’Éternité, le jour d’après / One day after eternity
Martin Beauregard a généré par ordinateur des environnements 3D qui sont ensuite projetés sur écran. Les objets du quotidien qui y apparaissent sont traversés par le son. Une réflexion s’amorce autour des séquelles collectives post-traumatiques des attentats de New-York, Paris, Bruxelles et Istanbul. Martin Beauregard vit et travaille à Rouyn-Noranda.

Chasseurs
L’exposition Chasseurs conçue par le musée du Bas-St-Laurent regroupent des œuvres de 24 artistes québécois qui ont marqué l’histoire de l’art au Québec. À travers des sculptures, gravures et peintures des René Derouin, Serge Tousignant et Albert Dumouchel, la commissaire de l’exposition Rébecca Hamilton établit des corrélations entre le chasseur et l’artiste.

La sculpture dans tous ses états
Enfin, le MA présente une quarantaine de sculptures et bas-reliefs de la collection sous le titre La sculpture dans tous ses états. Conçu par le directeur du MA, Jean-Jacques Lachapelle, l’exposition met en lumière les différentes stratégies mises en place par l’artiste pour exprimer des enjeux esthétiques et sociaux. Une cinquantaine d’œuvres, de 1989 à 2017, regroupant principalement des artistes de l’Abitibi-Témiscamingue démontre combien la sculpture est sans cesse appelée à s’emparer des tous matériaux pour exprimer des idées.

* * *
Pour entrevue avec artistes et commissaire :
Jean-Jacques Lachapelle
Cell. : 819 629-9026 / Bureau : 819 762-6600

Site Web

Télécharger le communiqué

Source

Jean-Jacques Lachapelle

MA, musée d'art

directionma@rouyn-noranda.ca


819-629-9026

Retour


Nouvelle précédente Nouvelle suivante
Tourisme Abitibi-Témiscamingue Conseil de la Culture de lAbitibi-Témiscamingue RNC Média
Conférence régionale des élus de l'Abitibi-Témiscamingue Tourisme Québec et Ministère de la Culture et des Communications