C’est toi, c’est moi, c’est nous…

Actualités culturelles

Le conteur guillaume Beaulieu célèbre son 300e atelier dans les écoles du Québec!

  • Imprimer
  • Envoyer par courrier

6 septembre 2017


Anne-Marie Trépanier

© Anne-Marie Trépanier

Rouyn-Noranda, 5 septembre 2017 – Le conteur d’Abitibi-Témiscamingue et chevaucheur d’orignal, Guillaume Beaulieu, fonce vers un automne chargé. Le milieu scolaire occupe une partie appréciable de son temps à chaque année, mais cette fois-ci, un constat le surprend : il célèbre actuellement son 300e ateliers dans les classes des écoles du Québec.

Comme le milieu scolaire occupe près de 25% de son agenda de conteur depuis près de 10 ans, il en a vu passé de toute sorte. Il raconte : « Au début j’étais timide devant les enfants. J’avais peur de dire quelque chose de pas correct dans une classe d’école. Un bon jour, j’ai déclenché. Je me suis dit que si je faisais jaillir 5 fois plus de plaisir dans ma manière d’être, tout irait pour le mieux. Quitte à paraitre un peu bizarre. Ça a fonctionné au-delà de mes espérances. Depuis ce jour, j’attends la journée dans une école comme j’attends de déballer un cadeau de Noël! ». Bien sûr, il mentionne aussi avoir vécu quelques expériences hostiles de vendredi après-midi survoltés et doublé de problèmes techniques, mais il faut croire que traverser cela rend les belles journées encore plus appréciable. Loin d’être blasé, il se dit fier d’avoir rodé ses spectacles et ses ateliers pour réenchanter le monde du quotidien devant chaque classe où on fait appel à ses services : « Parler de ma randonnée à dos d’orignal à 16 ans où j’ai montré les pas d’une danse en ligne à 4 orignaux dans une clairière de Beaucanton me vaut toujours des yeux ronds, fascinés et ça m’amuse encore même si ça fait des centaines de fois que je la raconte ».

Guillaume Beaulieu affirme effectuer 80% de ces contrats scolaire dans les écoles des 5 commissions scolaires de l’Abitibi-Témiscamingue. Ainsi, il lui arrive également de transporter ses histoires d’ici principalement à Québec, à Sherbrooke et dans le Nord-du-Québec. L’atelier « Création de contes courts » et « donner vie à un conte oralement » sont ses ateliers les plus populaires et bien qu’il circule surtout dans les écoles primaires, il circule également dans les écoles secondaires. Facilité par une subvention provinciale qui défraie aux écoles le 2/3 des coûts pour faire venir un artiste inscrit dans un répertoire d’artistes approuvés, le travail pour se faire connaitre est beaucoup plus simple. Le chevaucheur d’orignal se dit prêt à faire face aux 10 prochaines années pour un autre 300 ateliers et spectacles devant la jeunesse d’ici et d’ailleurs.

Par ailleurs, le conteur vient à peine de terminer un été bien remplie avec le parcours conté du 100e de La Sarre, le 75e de Normétal, des semaines thématiques de création conté dans les camps de jours du Témiscamingue, une « Lecture au parc » à Rouyn-Noranda et quelques événements privées, qu’il ajoute la mise à jour de son site internet www.guillaumeconteur.com et plusieurs gros projets pour la fin de son année 2017.

-30-

Source : Guillaume Beaulieu, Conteur d’Abitibi-Témiscamingue et chevaucheur d’orignal
Tél : (819) 763-0512 cell. guillaumeconteur@hotmail.com  
www.guillaumeconteur.com  

Site Web

Télécharger le communiqué

Source

Guillaume Beaulieu

Conteur

guillaumeconteur@hotmail.com


819-763-0512

Retour


Nouvelle précédente Nouvelle suivante
Tourisme Abitibi-Témiscamingue Conseil de la Culture de lAbitibi-Témiscamingue RNC Média
Conférence régionale des élus de l'Abitibi-Témiscamingue Tourisme Québec et Ministère de la Culture et des Communications