C’est toi, c’est moi, c’est nous…

Actualités culturelles

L'Art face au corps

  • Imprimer
  • Envoyer par courrier

31 janvier 2019


Étienne Saint-Amant

© Étienne Saint-Amant

Val-d’Or – 28 janvier 2019 - Le Centre d'exposition de Val-d’Or présente, du 15 février au 14 avril 2019, l’exposition collective L’Art face au corps. Le vernissage en présence des artistes et de la commissaire Audrée Juteau aura lieu le vendredi 15 février de 17 h à 19 h. Chorégraphe de profession, Audrée Juteau y présentera également une performance. Entrée libre.

Bien que l’on confère historiquement à la médecine occidentale une connaissance objective du corps, ses images médicales et les diagnostics qui en résultent émergent malgré tout d’un contexte social régi par ses normes et ses discours spécifiques, lesquels se transforment à travers le temps. Des catégories médicales ne cessent d’apparaître et de disparaître et ce n’est pas toujours une résultante de l’évolution de la science, mais d’un contexte social changeant. Par exemple, l’homosexualité et l’hystérie ont disparu en tant que catégories médicales alors que les symptômes prémenstruels et l’hyperactivité constituent de nouvelles catégories portant à discussion. L’exposition « L’Art face au corps » réunit les artistes Montserrat Duran Muntadas, Etienne Saint-Amant, Claude-Olivier Guay, Katia Martel et Marc Boutin, qui abordent de façon organique la représentation du corps sous l’angle de sa transformation, de son esthétisation, et de son pouvoir critique des normes de la société, reconnaissant l’indéterminé et l’impossibilité de figer le corps dans une identité donnée.

Montserrat Duran Muntadas transforme un diagnostic médical en discours poétique et critique en créant des corps en mutation alliant le verre et le tissu rembourré; deux matériaux qui se métamorphosent entre eux à travers un jeu de transparence. Etienne Saint-Amant change le discours médical en discours esthétique en créant des œuvres à partir d’IRM de cerveaux qu’il transforme à partir de manipulations scientifiques et esthétiques. Katia Martel et Marc Boutin transforment une intervention médicale en discours esthétique qui vient bousculer le rôle traditionnel de parure associé au bijou. Leur recherche formelle et conceptuelle en bijou contemporain jumelée à une documentation photographique est inspirée de la cohabitation involontaire entre corps et anomalies cellulaires. Claude-Olivier Guay, d’inspiration plus philosophique, nous propose une série de sculptures en fil d’acier aux identités multiples. Passant de référents anatomiques humains à des référents animaux ses œuvres évoquent une identité en constante transition et transformation. Cette transformation est ensuite dépliée à travers des animations vidéo. Inspirée par les œuvres des artistes réuni-es, Audrée Juteau proposera une courte performance portant sur l’aspect transformationnel du corps face à son environnement.

Site Web

Télécharger le communiqué

Source

Mariane Ménard

Centre d'exposition de Val-d'Or

expovd@ville.valdor.qc.ca


819-825-0942

Retour


Nouvelle précédente Nouvelle suivante
Tourisme Abitibi-Témiscamingue Conseil de la Culture de lAbitibi-Témiscamingue RNC Média
Conférence régionale des élus de l'Abitibi-Témiscamingue Tourisme Québec et Ministère de la Culture et des Communications