C’est toi, c’est moi, c’est nous…

Actualités culturelles

Dès le 22 juin, trois nouvelles expositions au Centre d'exposition d'Amos

  • Imprimer
  • Envoyer par courrier

14 juin 2017


Louisa Nicol

© Louisa Nicol

Trois nouvelles expositions sont présentées au Centre d’exposition d’Amos à compter du vernissage qui aura lieu exceptionnellement le jeudi 22 juin à 17 h, et ce, en présence des artistes Louisa Nicol, Céline J. Dallaire et Micheline Plante. Venez souligner en grand les 50 ans de carrière de Louisa, expérimenter le dessin avec la lumière en compagnie de Céline J ou prendre plaisir à découvrir les animaux imaginaires de Micheline et peut-être même donner formes et couleurs à votre propre bestiaire. Bienvenue à tous!

Dans la grande salle – SIGNÉ LOUISA NICOL

Cette exposition veut souligner 50 ans de pratique chez l’artiste Louisa Nicol, native de Palmarolle. Depuis sa sortie de l’École des Beaux-Arts de Québec en 1967 jusqu’à aujourd’hui, cette artiste a concentré sa production artistique presque uniquement sur le dessin. L’exposition trace les grands moments et époques charnières de sa carrière alors qu’un accent particulier est mis sur son talent à titre de graphiste, d’illustratrice ou de main de peintre pour la Société Radio-Canada ainsi que dans le domaine de l’édition. Sa passion contagieuse se propage tout autant dans la contribution à la diffusion et à l’enseignement des arts visuels de même que dans son plaisir à regrouper et à partager avec la communauté artistique.

Louisa Nicol sera au Refuge Pageau le 13 juillet pour offrir aux visiteurs une « animation dessinée » de même qu’au Centre d’exposition d’Amos le 13 août.

Dans les petites salles – FACE À L’IMAGE : ALLÉGORIE - CÉLINE J. DALLAIRE

La culture de l’image est bien ancrée dans notre société. Nous sommes entrés dans une ère où l’image est omniprésente et accessible au bout de nos doigts et influence, par le fait même, notre entourage, et ce, pour le meilleur et parfois le pire. Face à l’image se veut une œuvre métaphorique découlant de diverses expérimentations provenant d’images bombardant quotidiennement l’environnement de l’artiste. Elle exploite les controverses par rapport à l’image : perpétuelle/immobile ; répétitive/singulière ; créée/préconçue ; mythique/réelle ; éphémère/palpable ; abstraite/identifiable. Être devant une image ou faire partie soi-même d’une image. Cette œuvre évolutive gouverne « espace et mouvement » en interaction avec la collaboration du spectateur-acteur par l’exploitation de la technologie de fine pointe, des plateformes numériques et des réseaux sociaux rayonnant dans la voie rapide du cyberespace.

Outre le soir du vernissage, les visiteurs pourront expérimenter le dessin avec la lumière (light painting) à différentes périodes en cours d’exposition soit ; les jeudis soirs 29 juin, 20 et 27 juillet de 19 h à 20 h ainsi que les dimanches après-midi 9 et 23 juillet de 14 h à 15 h.

Artiste de Rouyn-Noranda, Céline J. Dallaire a effectué ses études en Beaux-arts, fibres et textiles, aux États-Unis, au College of Art and Design à Savannah en 1994 puis en enseignement des arts en 1996 à Georgia Southern University, de Statesboro. De retour en région, elle fonde sa propre académie où elle enseigne les arts depuis 2000. Elle participe activement au milieu artistique de la région par son implication à la Fondation du Centre d’exposition de Rouyn-Noranda, au Conseil de la culture de la région, au Conseil des artistes en arts visuels de l’Abitibi-Témiscamingue et à l’Atelier les mille feuilles de Rouyn-Noranda. Elle participe à de nombreuses expositions collectives et quelques expositions individuelles principalement présentées à Rouyn-Noranda.

LE BESTIAIRE IMAGINAIRE DE MIBO - MICHELINE PLANTE

Avec Le Bestiaire imaginaire de Mibo, l’artiste, s’est adonné à un jeu ludique en illustrant une série de personnages du règne animal plutôt imaginaire que réel. Pour garder cette vision ludique dans l’écriture, les textes ont été rédigés en collaboration avec Bori, le petit-fils de l’artiste, âgé de 8 ans. La naïveté et la pureté de son imaginaire procurent une grande poésie à ce livre qui permet aux visiteurs de se laisser toucher, séduire et amuser par la fantaisie et la créativité des textes et des illustrations. Les petits visiteurs pourront même mettre en couleurs et en forme leur animal imaginaire sur place!

Micheline Plante vit à Val-d’Or. En 1987, elle obtient un baccalauréat en arts plastiques de l’Université du Québec à Val d’Or et en 1989 elle complète un certificat de premier cycle en science de l’éducation également à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Micheline a ainsi travaillé dans l’enseignement à tous les niveaux scolaires (du préscolaire au collégial), mais plus particulièrement auprès des élèves du secondaire. Maintenant à la retraite depuis quelques années, elle a pu s’adonner davantage à sa production personnelle en participant principalement à des expositions collectives dans la région. Elle participe activement depuis de nombreuses années à la présence des arts visuels dans sa communauté : à titre de membre administratif du Conseil des artistes en arts visuels de l’Abitibi-Témiscamingue de 1993 à 1996 et au développement du centre d’artistes autogérés, L’Écart... lieu d’art actuel, situé à Rouyn-Noranda. De même au sein du Conseil d’administration du Centre d’exposition de Val-d’Or, en 2002. En 2011, elle fonde le Regroupement des Chercheurs d’Arts de Val-d’Or et en 2014, elle cofonde avec cinq autres artistes la galerie d’art Connivence. Membre de l’Atelier les Mille Feuilles, centre d’art imprimé à Rouyn-Noranda, elle suit diverses formations en estampe et concentre sa production des dernières années en ce sens.

Les expositions dans les petites salles, Face à l’image : allégorie et Le bestiaire imaginaire de Mibo sont présentées jusqu’au 30 juillet alors que l’exposition Signé Louisa Nicol se poursuivra jusqu’au 27 août 2017. Prendre note que pour une accessibilité accrue en saison estivale, nous prolongeons nos heures d’ouverture tous les mardis de 13 h 30 à 17 h et de 19 h à 21 h.


L’horaire estival est le suivant ;
Mardi au vendredi, de 13 h 30 à 17 h et de 19 h à 21 h
Samedi et dimanche, de 13 h à 17 h.
Prendre note que le Centre d’exposition sera fermé les 23, 24 et 30 juin
pour les fériés de la St-Jean et de la Confédération.
Entrée libre

Le Centre d’exposition d’Amos bénéficie du soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec

Site Web

Télécharger le communiqué

Source

Marianne Trudel

Centre d'exposition d'Amos

exposition@ville.amos.qc.ca


819-732-6070

Retour


Nouvelle précédente Nouvelle suivante
Tourisme Abitibi-Témiscamingue Conseil de la Culture de lAbitibi-Témiscamingue RNC Média
Conférence régionale des élus de l'Abitibi-Témiscamingue Tourisme Québec et Ministère de la Culture et des Communications